Kuzco, l’empereur mégalo, un de mes films préféré

Kuzco, l’empereur mégalo est un classique d’animation des studios Disney sorti en l’an 2000. Il est le quarantième du genre et a pour particularité d’être le dernier de la période dite de l’âge d’or des années 1990 de Disney.

Kuzco, un empereur vraiment mégalo

Et en effet, ce film s’inscrit véritablement dans la lignée des meilleurs Disney. Il retrace l’histoire de Kuzco, un jeune empereur de 18 ans qui est très égoïste. Il ne pense qu’à lui-même, son bien-être et son bonheur. Et pour parvenir à cela, il n’hésite pas à détruire un village entier et déplacer toute sa population afin de faire construire la villa de ses rêves, nommée « Kuzcotopia ». Le jeune empereur est même capable de faire venir Pacha, le chef du village concerné, jusqu’au palais afin de lui demander son avis quant à l’emplacement de la future piscine.

Kuzco manque donc de bonté envers son peuple, mais aussi envers ses employés. Il se permet donc de virer sa conseillère Yzma. Celle-ci, voulant prendre sa place décide de l’empoisonner lors d’un diner. Mais, Kronk, son fidèle assistant un peu trop rêveur, se trompe dans la fiole et transforme l’empereur en lama. Devant se débarrasser de ce lama, Kronk le dépose malencontreusement sur la charrette de Pacha qui rentrait alors au village pour annoncer la mauvaise nouvelle.

kuzco-empereur-megalo

Le début d’une amitié

Une fois au village, le paysan découvre le lama sur sa charrette mais surtout il parvient à reconnaitre l’empereur. Pacha propose alors à Kuzco, de le ramener au palais si celui-ci décide de construire sa maison sur une autre colline. L’empereur refuse et s’aventure seul dans la jungle pour retrouver le palais. Très rapidement mis en danger par les jaguars, l’empereur se voit sauver par Pacha. Il prend alors conscience qu’il a besoin du chef de village afin de pouvoir rentrer et retrouver son apparence normale. Il accepte alors la proposition de Pacha.

Les deux garçons vont se retrouver confrontés à de multiples péripéties durant leur voyage renforçant alors les liens entre eux. Ils doivent notamment faire face à Yzma et Kronk qui recherchent Kuzco afin de le tuer. C’est donc une véritable course poursuite qui s’amorce entre les deux duos afin d’arriver les premiers au palais.

Une fois au palais, les deux compères se rendent dans le laboratoire d’Yzma pour y récupérer la fiole antidote qui fera de nouveau de Kuzco un homme et il pourra alors récupérer sa place d’empereur. Cette fiole fait l’objet d’une bataille folle entre Kuzco et Yzma, à l’issue de laquelle, le lama redevient empereur alors que la vieille femme se retrouve transformée en chat.

Une belle leçon de vie

Durant toute cette aventure, le jeune empereur a découvert les valeurs humaines et la force d’une réelle amitié. Il devient alors beaucoup plus humain et raisonnable avec son peuple et ses employés. Il arrive même à s’excuser pour son comportement passé. Il fait finalement construire « Kuzcotopia » sur la colline voisine du village de Pacha, afin de faire profiter de la piscine à l’ensemble de la population du village. Et dans sa mégalomanie, Kuzco me fait penser a Trump, qui souvent a la folie des grandeurs.