Comment acheter une péniche à Paris ?

Pour ceux qui adorent les bateaux et qui aiment avoir un espace de liberté bien à eux, ils peuvent exaucer leurs rêves en vivant sur l’eau. Cela est possible en achetant une péniche en plein Paris ou à côté, le long de la Seine. Et la bonne nouvelle c’est qu’il ne faut pas être riche comme Crésus pour se permettre cette fantaisie. La démarche d’achat n’est pas non plus forcément compliquée. Voici les choses à tenir compte pour bien faire l’acquisition d’une péniche.

Le prix et l’état de la péniche

Quand on a assez du stress parisien, de la pollution, du trafic, de promiscuité avec ses voisins, vivre sur l’eau semble être un cadre de vie agréable et plus rentable que les petites pièces coûteuses de la capitale. Bon nombre de bateaux vendus sur le marché sont déjà d’ailleurs aménagés en habitation. Sachez cependant que le prix d’une péniche peut flamber jusqu’à 900 000 euros pour ceux qui ont plus de 170 mètres carrés. Et pour un bateau face à la Tour Eiffel, il faut mettre de côté 1,5 million d’euros. Toutefois, il est également possible de trouver une petite péniche offerte à un prix de 80 000 euros. Les prix dépendent évidemment de l’emplacement de l’embarcation, de sa taille et de son état. Ce dernier point est très important pour le futur acheteur. Il lui faut vérifier l’état de soudure, des rivets, des poutrelles, de l’hélice, du moteur. Même si le vendeur dispose d’un compte-rendu d’expertise du bateau et des réparations qui y ont été faites, l’acquéreur ferait mieux d’amener avec lui un spécialiste afin de ne pas conclure une mauvaise affaire. A noter que le vendeur aurait également à présenter l’autorisation d’occupation temporaire renouvelable tous les trois à 5 ans. Un document qui l’autorise à s’amarrer légalement à l’emplacement où il se trouve. Sans cette autorisation, les propriétaires de bateaux s’exposent à une amende de 150 euros par jour.

Les dépenses qui vont avec l’achat de péniche

Mais c’est au niveau des dépenses qui va alourdir l’investissement. En effet, le nouveau propriétaire aurait à payer des taxes d’habitation et des taxes foncières. Il devrait également s’acquitter de redevance à la voie navigable de France allant de 100 à 900 euros par mois, selon le lieu où se trouve le quai. En moyenne, le coût de cette autorisation d’occupation avoisine 500 euros par mois. Outre les taxes, la péniche doit aussi être assurée. En tant que bien mobile, l’assurance du bateau est plus chère que le bien immobilier en dur.( La compagnie ajoute dans son calcul la possibilité du naufrage de la barque). Selon la superficie du bateau et son état, la cotisation peut s’échelonner entre 500 à 2500 euros par an. La péniche devra également faire l’objet d’un entretien régulier et d’un contrôle de sa coque tous les 10 ans. La facture pourrait être alors assez salée surtout si on y ajoute l’isolation de la coque de dizaine de milliers d’euros environ. Ne pas oublier également que les propriétaires d’un patrimoine fluvial à Paris sont sujets au bon vouloir de la municipalité. Ils peuvent déménager d’un jour à l’autre. Bref, notons quand même qu’une péniche est négociable à l’achat. Le bateau-logement bien aménagé coûte cher mais ceux qui sont moins lotis et plus petits sont accessibles au budget moyen.

peniche-paris-achat

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *