Mon avis sur la série 12 Monkeys

Série américaine créée par Terry Matalas, Travis Fickett en 2014 mettant en scène Aaron Stanford, Amanda Schull, Noah Bean, 12 Monkeys est dans la catégorie des séries de genre science-fiction, thriller, basée sur le film du même nom. À l’annonce du projet d’adapter ce film en série, je me suis demandé quel en était l’intérêt ? Était-il vraiment nécessaire d’adapter un film si complet en série ?

Synopsis : La Saison 1

Au tout début, c’est l’histoire d’une femme médecin globalement jolie incarnée par Amanda Schull qui explique qu’il faut entrer dans une nouvelle ère de proactivité contre les pandémies parce que ce n’est pas finit, il va y en avoir d’autre. Un homme étrange l’attaque quand elle sort de sa voiture, il dit qu’il vient du futur en grosso modo, en tout cas c’est comme ça qu’il vend le truc, il est vraiment bizarre, ils se font arrêté par des agents fédéraux, on ne sait pas vraiment qui ils sont et pourquoi ils sont là et visiblement ils semblent connaître la fille et l’homme étrange. Ce dernier tue ceux qui l’ont arrêté en expliquant que s’il a fait cela c’est pour empêcher une pandémie qui est susceptible d’arriver dans le futur et qu’il allait disparaître s’il le tuait mais comme par hasard il n’a pas disparu. Là, je n’ai rien compris, et au moment où apparaît une folle qui dit qu’elle doit poursuivre les recherches de son père telle était la fin du tout premier épisode des 12 monkeys. Sur le coup, je me suis dit bon, ça va, mais bon je n’ai pas trop accroché mais tout au long de la saison, j’ai commencé à être intriguée par différentes scènes. C’est une saison qui m’a plu et j’avais hâte de la sortie du deuxième volet.

serie-12-monkeys-avis

La Saison 2

Terry Matalas et Travis Fickett nous offrent une saison qui s’annonce pas mal du tout, où les personnages vont faire des choix importants. Après la saison 1, on retrouve Cassie, la femme médecin interprétée par Amanda Schull encore plus forte, plus mûre, marquée et changée de ses voyages temporels. Et ça ne s’arrête pas là car son rôle va petit à petit évoluer au cours des épisodes suivants. C’est alors que Cole devient plus sensible. On retrouve Emily Hampshare dans le rôle de Jennifer fait son come-back plus brillant que jamais. Les acteurs de 12 Monkeys ont bien joué leurs rôles respectifs en bien respectant les règles de l’art. Ils ont tout à chacun ce petit plus qui fait que la série fonctionne quand même pas mal avec un décor qui nous fait vraiment voyager dans le temps, tout y est ! Le final est excellent et nous donne un avant-goût d’un troisième volet très intéressant.

Pour certains, il est possible que regarder 12 Monkeys soit une perte de temps, mais personnellement, je trouve que cette série est assez bien faite malgré un budget réduit, du coup je pense qu’elle en vaut la peine quand même et se démarque des séries américaines communes.

Ou suivez ce lien pour découvrir un film.